J'ACHETE - Télécommande pour Nikon D300
Bonjour, je cherche une télécommande (pour faire des Time lapse) pour un Nikon D300. Merci >>>


J'ACHETE - Télécommande pour Sony Alpha 600 ou Nex 5
Bonjour, je cherche une télécommande pour Sony Alpha 600 ou Nex 5 pour réaliser des Time Lapse. >>>


JE VENDS - Télé-objectif Nikon 70-200mm f/2.8GII ED VR
Télé-objectif Nikkor AF-S 70-200mm Focale : 70-200 mm Ouverture maximale : f/2.8 Ouvertur >>>


JE VENDS - Kit Elinchrom BRX 500 + accessoires
Kit Elinchrom "set to go" Compact BRX 500/500 comprenant : - 2 torches flash 500W réglables >>>


J'ACHETE - Soufflet macro repro dia
je recherche un soufflet à choix: Nikon PB6, Reprodia PS-6, Canon Minolta (SR mount)Extension Ma >>>


JE VENDS - Monopied pour studio
Marque: Cambo Hauteur: 2.70 m. Il y a une fixation pour appreil/chambre des deux côtés de la t >>>


JE VENDS - Vends drone Phantom 4 Pro + nombreux équipements
Bonjour, Je vends mon drone DJI Phantom 4 Pro au prix de CHF 1390.- qui a été acheté dans le m >>>


DIVERS - Suite de la soirée drones
Suite à la soirée drones et vu l’intérêt suscité, voilà un petit point sur la situation et les propositions USPP: >>>


Profil de la profession

Domaine d’activité

Le photographe CFC réalise des prises de vue numériques ou argentiques d’objets, de personnes, d’événements ou de lieux. Il traite ou développe l’image en fonction du support de publication (papier, écran) et de l’utilisation de l’image (publicité, médias électroniques, journaux, magazines, etc.).

Le photographe CFC travaille seul ou en équipe, tout en collaborant avec des responsables d’agences de communication, des graphistes, des éditeurs, des galeristes, etc. Il s’occupe du travail administratif: devis, facturation, comptabilité, etc. Il consacre également une partie de son temps à faire connaître et à diffuser son travail.

Exercice de la profession

Le photographe CFC pratique généralement son métier dans trois lieux différents:

en studio:

  • il prépare le matériel indispensable à la prise de vue: appareils photographiques, matériel d’éclairage, accessoires, ordinateurs, films, etc.;
  • il met en place le plateau de prise de vue, positionne l’objet à photographier ou installe la personne pour un portrait, règle minutieusement l’appareil photographique et l’éclairage, utilise des accessoires pour mettre le sujet en valeur et crée, si nécessaire, un décor;
  • il cadre l’image pour lui donner la signification attendue, essaye différentes variantes, corrige l’orientation des sources lumineuses pour adapter l’éclairage et la luminosité;
  • il réalise les prises de vue, sous forme numérique ou argentique, les transfère de l’appareil photographique numérique à l’ordinateur, les enregistre à l’aide d’un logiciel spécifique en tenant compte du format et de la qualité exigée.

à l’extérieur:

  • il effectue le repérage du ou des lieux et des conditions de lumière, prépare le matériel en fonction du mandat reçu;
  • il se déplace sur le lieu d’un événement (reportage sportif, politique, culturel, privé, etc.), cadre l’image et choisit la perspective pour lui donner la signification attendue;
  • il saisit les images, sous forme numérique ou argentique, les transfère de l’appareil photographique numérique à l’ordinateur, les traite à l’aide d’un logiciel spécifique en tenant compte du format et de la qualité exigée, les livre par voie électronique, si nécessaire;
  • il se documente et, selon les circonstances, règle les problèmes de type administratif: autorisations diverses, accréditations, etc.;

Au laboratoire:

numérique:

  • il traite les images avec les logiciels adaptés, il est capable de réaliser des retouches, de préparer les fichiers, de sous-traiter au besoin ce travail auprès d’un spécialiste et d’archiver les images;

argentique:

  • il développe les films et réalise les agrandissements (noir-blanc ou couleur), sous-traite au besoin ce travail auprès d’un spécialiste et archive les images.

Le photographe CFC se distingue dans son activité professionnelle par les qualités essentielles suivantes: le regard, la curiosité et la créativité. Lors de la réalisation de projets, il travaille de manière consciencieuse et précise, en veillant particulièrement aux règles du respect de l’individu.

Il tient compte des prescriptions dans les domaines de la sécurité au travail et de la protection de l’environnement, notamment en ce qui concerne le maniement des produits chimiques, la gestion des déchets (éviter, empêcher, recycler et éliminer dans les règles de l’art) et l’utilisation économique de l’énergie. Il doit faire preuve le cas échéant de résistance physique et psychique. Le photographe CFC assume le rôle qu’il joue au sein de la chaîne de production des arts graphiques, de la réalisation de la prise de vue à l’étape finale (impression, publication, etc.).

Signification de la profession pour la société, l’économie et la culture

S’il est un domaine où la Suisse rayonne depuis toujours, c’est bien celui des arts graphiques. Lorsque la photographie apparaît au milieu du XIXe siècle, elle y trouve naturellement un terreau favorable pour s’exprimer. Cette tradition s’est poursuivie jusqu’à nos jours, et on ne compte plus les photographes (art, publicité, mode, presse) qui sont distingués sur toute la planète par la qualité de leur travail. Ce plan de formation permettra de pérenniser les atouts qui sont les nôtres, en adaptant la formation professionnelle initiale de notre métier aux réalités du XXIe siècle.

L’image est devenue aujourd’hui le vecteur incontournable de toute communication. Le photographe CFC, grâce à son expertise, est le garant d’une qualité professionnelle unique, tant visuelle que technique. Ses capacités sont reconnues par le marché et les acteurs économiques suivants recourent à ses services: publicité, industrie, mode, portrait, architecture, paysage, sciences, reportage presse, création artistique personnelle, etc.