>
EXPO - NO'PHOTO
La biennale de la photo a lieu à Genève en ce moment. Samedi nocturne jusqu'à 1h du matin. >>>


EXPO - Exposition Brut I Pur
Brut I Pur, une alliance entre la main et la matière L’artisanat c’est quoi ? Est-ce péjoratif d’être artisan au 21e siècle ? C'est sur deux questions que j'ai commencé à cogiter. Puis, un arrêt sur image type « reportage » auprès de personnes passionnées et passionnantes. Je me suis concentrée sur leurs mains et ce qui m’attire dans ma définition de l’artisanat : la matière brute, pure, noble. Ils n’ont pas posé, pas mimé, les mouvements étaient réels, rapides, précis. Mon travail tout autant, pas de seconde chance pour réussir « la » bonne photo, celle qui arrivera à transmettre l’émotion derrière leurs actions. >>>


EXPO - plot – atlas d’une particularité lausannoise
L’urbanisme lausannois est défini par un centre historique dense, au front bâti continu, entouré par un tissu de « plots ». Ces petits bâtiments d’habitation autonomes ont donné à la ville ce caractère bucolique et ouvert qui lui est propre. L’exposition « Plot, atlas d’une particularité lausannoise » est une découverte de ce patrimoine du quotidien et de l’âge d’or de l’architecture vaudoise. >>>


EXPO - Andreas Greber, Im Schatten der Fotografie
Analoge Reflexionen Der Bildband (Verlag Scheidegger & Spiess) vereinigt drei Langzeit-Essays, die >>>


EXPO - Werkschau Bern
Dank fortlaufendem und grossem Erfolg geht die Werkschau Bern nun bereits in die vierte Runde. Der b >>>


EXPO - The Last Penan Nomads - Fotografien von Tomas Wüthrich
Die Penan leben auf der Insel Borneo im Regenwald. Sie sind ursprünglich Nomaden, die mit Blasrohr >>>


EXPO - Swiss Press Photo 19
Hafenbrand in Basel im Sommer 2018. Der Fotograf, Stefan Bohrer, macht zuerst Aufnahmen von der schw >>>


DIVERS - Salon de la Photo - Genève
Nous vous proposons un lieu convivial sur plus de 600m2 au centre de Genève où vous aurez l'opport >>>


OFFRE D'EMPLOI - STUDIO DE PHOTOGRAPHIE A GENEVE ET A LA CHAUX-DE-FONDS CHERCHE RETOUCHEU(-R) (-SE)


STUDIO DE PHOTOGRAPHIE A GENEVE ET A LA CHAUX-DE-FONDS SPECIALISE DANS LES MONTRES ET LES BIJOUX >>>


DIVERS - EQ2 - 6E THÈME ANNUEL : APPEL À PROJETS 
En acteur incontournable de la mémoire collective, EQ2 met au concours une aide à la création d'une valeur totale de 37'500 CHF,  destinée à 10 photographes professionnels: >>>


JE VENDS - Posemètre / Flashmètre Gossen Digisky neuf
Neuf dans l’emballage, utilisé 1 fois Acheté 420.- chez Profot Cédé 320.- >>>


J'ACHETE - Cherche divers anciens lecteur de bande...
Bonjour, je cherche un lecteur Betacam, un lecteur Umatic de Sony (1969) et un lecteur Philips VC >>>


DEMANDES D'EMPLOI - Retoucheuse photo
Mon ancienne apprentie souhaite proposer ses services en tant que retoucheuse professionnelle ainsi >>>


DIVERS - La troisième édition du TNT (Touch and Test)
La troisième édition du TNT (Touch and Test) est sur les rails ! Préparez-vous à venir tester du matériel des plus grandes marques dans un endroit idyllique ! Affaire à suivre tout prochainement! >>>


JE VENDS - Place de bureau ou studio à louer à L'Atelier Photographique
Espace créatif pour photographe professionnel ! Loin des espaces habituels de coworking “L’Atelier Photographique” est un lieu collaboratif de 185 m2. L’atelier à pignon sur rue, à deux pas du centreville de Lausanne, situé à la Rue de Genève 90. Un espace de travail en commun avec d’autres professionnels de l’image, qui unissent leurs compétences en fonction de leur envies et besoins. >>>


Contexte historique

De 2003 à 2008, la section région romande de PPS (Photographes Professionnels Suisse) s’est opposée à la suppression de l’apprentissage de photographe, option qu’avaient choisie nos collègues des autres sections.
 
Dans une lettre datée du 24 septembre 2008, Mme la Conseillère fédérale Doris Leuthard a informé Mme la Conseillère d’État du canton de Vaud Anne-Catherine Lyon qu’elle décidait de ne pas abroger le règlement d’apprentissage et d’examen de fin d’apprentissage de photographe avant 2013. Ce même courrier annonçait qu’un «nouvel organe responsable et actif sur le plan national doit être créé pour prendre en main la réforme de la formation professionnelle initiale».
 
Cette décision était la conséquence d’années de lutte, de discussions, d’interventions tous azimuts (presse, lobbying, etc.) et de la pétition envoyée à Mme Doris Leuthard, qui avait recueilli en un mois plus de 4'200 signatures dans toute la Suisse, afin d’éviter la suppression de l’apprentissage de photographe.
 
Une nouvelle association l’USPP (Union Suisse des Photographes Professionnels) a donc été créée en octobre 2008. Elle a immédiatement été reconnue par 99 % des membres de l’ex. PpS région romande. C’est cette nouvelle entité qui s’est vu confier la réforme de la formation professionnelle initiale de photographe.
 
Il faut rappeler que la divergence qui existait avec nos collègues de PPS (et du vfg) ne portait que sur l’aspect de la suppression de l’apprentissage. Nous possédons en Suisse une conjonction unique, grâce à une structure idéalement articulée: le CFC au niveau secondaire II et la formation ES au niveau tertiaire B. Il est également possible d'obtenir une formation HES dans ce domaine. Ce contexte est à même, selon nous, de répondre aux défis que traverse notre profession. Il est évident que notre métier évolue. Mais était-il nécessaire pour cela d’abandonner l’apprentissage, filière existante dûment reconnue au niveau fédéral, qui a fait ses preuves et que tous les pays européens nous envient?  
 
La cohérence de l’engagement de l’USPP pour la formation professionnelle est avérée, puisque notre association est également l’organe reconnu par la CDEAAS (Conférence des Directeurs d’Écoles d’Arts Appliqués) pour la mise en place du nouveau PEC (Plan d’études-cadres du design et des arts visuels) des formations E.S. en Suisse. À ce titre, l’USPP a paraphé sa mise en œuvre.
 
De septembre 2009 à février 2010, sur mandat de l’OFFT, nous avons mis sur pied une dizaine d’ateliers en partenariat avec l’IFFP (Institut Fédéral des hautes études en Formation professionnelle), afin de déterminer les contours de notre profession dans le futur. Cette analyse a constitué la colonne vertébrale du travail que nous avons réalisé pour aboutir à la nouvelle ordonnance. Nous avons alors constitué une commission de réforme, qui a piloté la conduite de l’Ordonnance de formation professionnelle initiale de photographe. Et le 19 mai 2010, l’OFFT nous a informés que notre demande de ticket provisoire était acceptée.

Par la suite, d’août 2010 jusqu’en novembre 2011, nous nous sommes réunis à de nombreuses reprises, tant à Berne qu’à Lausanne, afin de rédiger le Plan de formation. Nous avons aussi rencontré à Berne, à Zurich et à Vevey nos collègues photographes pour les informer de l’avancement de nos travaux, ainsi qu’une délégation de la CSFP (Conférence suisse des offices de la formation professionnelle).

Le 7 décembre 2011, nous avons remis notre demande ticket à l’OFFT qui nous informés le 13 janvier 2012 que notre requête avait été acceptée. La procédure de consultation a donc été lancée auprès des Cantons, des responsables de la formation professionnelle et des associations professionnelles concernées. Cette consultation s’étant parfaitement déroulée, nous nous sommes réunis le 4 juillet 2012 à la Maison des Cantons à Berne pour une séance de clôture des travaux de notre Commission de réforme.

Enfin, le 31 juillet 2012, Monsieur Blaise Roulet, vice-directeur de l’OFFT, a signé l’Ordonnance et le Plan de formation professionnelle initiale de photographe. Une nouvelle structure pour l’apprentissage de photographe va ainsi entrer en vigueur le 1er janvier 2013.