J'ACHETE - Télécommande pour Nikon D300
Bonjour, je cherche une télécommande (pour faire des Time lapse) pour un Nikon D300. Merci >>>


J'ACHETE - Télécommande pour Sony Alpha 600 ou Nex 5
Bonjour, je cherche une télécommande pour Sony Alpha 600 ou Nex 5 pour réaliser des Time Lapse. >>>


JE VENDS - Télé-objectif Nikon 70-200mm f/2.8GII ED VR
Télé-objectif Nikkor AF-S 70-200mm Focale : 70-200 mm Ouverture maximale : f/2.8 Ouvertur >>>


JE VENDS - Kit Elinchrom BRX 500 + accessoires
Kit Elinchrom "set to go" Compact BRX 500/500 comprenant : - 2 torches flash 500W réglables >>>


J'ACHETE - Soufflet macro repro dia
je recherche un soufflet à choix: Nikon PB6, Reprodia PS-6, Canon Minolta (SR mount)Extension Ma >>>


JE VENDS - Monopied pour studio
Marque: Cambo Hauteur: 2.70 m. Il y a une fixation pour appreil/chambre des deux côtés de la t >>>


JE VENDS - Vends drone Phantom 4 Pro + nombreux équipements
Bonjour, Je vends mon drone DJI Phantom 4 Pro au prix de CHF 1390.- qui a été acheté dans le m >>>


DIVERS - Suite de la soirée drones
Suite à la soirée drones et vu l’intérêt suscité, voilà un petit point sur la situation et les propositions USPP: >>>


Crise Coronavirus suite 4

Soutien aux travailleurs indépendants : enfin une solution pour tous les travailleurs indépendants concernés

Le syndicat Syndicom, l’USPP et cinq autres associations de l'industrie des médias et de la création visuelle saluent la décision prise hier par le Conseil fédéral d'étendre à tous les indépendants les mesures de soutien dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Depuis le blocage social et économique, les free-lances et les indépendants dans les médias et les professions créatives n'ont pratiquement pas reçu de commandes et ont donc subi des pertes de revenus massives. Dans le même temps, la majorité d'entre eux passent à travers les mailles du filet avec tous les services de soutien qu'ils ont reçus jusqu'à présent. L'aide annoncée hier par le Conseil fédéral résout enfin ces problèmes :

  • Tous les travailleurs indépendants dont le revenu soumis à l'AVS est compris entre 10 000 et 90 000 francs pourront recevoir des prestations complémentaires financées par l'allocation pour perte de gains (APG).
  • Quiconque peut justifier d'une perte de chiffre d'affaires en raison des mesures prises contre le coronavirus peut recevoir rétrospectivement à partir du 17 mars, une indemnité journalière de 196 francs max. (en fonction des revenus soumis à l'AVS).
  • Les mesures sont initialement prévues pour deux mois.Les fonds d'indemnisation peuvent récupérer les prestations reçues illégalement.

 

Lien vers le communiqué de presse du Conseil fédéral :

https://www.admin.ch/gov/de/start/dokumentation/medienmitteilungen/bundesrat.msg-id-78813.html

 

Nous sommes heureux de cette décision, car elle aidera en fait une grande partie d'entre vous à passer ces deux mois. Néanmoins, nous suivrons de près la mise en œuvre et soutiendrons les personnes qui sont toujours en difficulté et ferons pression au Parlement pour une extension des mesures de soutien.

 

Syndicom, l’USPP, ainsi que les autres associations des médias et des industries créatives ont pris contact avec le Conseil fédéral, les offices fédéraux, les cantons et les communes ces dernières semaines et ont travaillé intensivement pour trouver une solution. Les travailleurs indépendants ne devraient pas perdre leur existence professionnelle et se retrouver à l'assistance sociale en raison des mesures prises contre la pandémie de coronavirus. Les syndicats et les associations se félicitent donc de la mesure prise hier par le Conseil fédéral, mais avertissent déjà que la crise ne serait guère terminée pour la plupart des indépendants d'ici le 17 mai.

 

Il faut non seulement une aide d'urgence, mais aussi des améliorations à long terme.

Ce n'est pas une coïncidence si la crise du coronavirus a entraîné tant de travailleurs indépendants dans des difficultés existentielles. Depuis des années, Syndicom se bat pour améliorer les conditions souvent précaires des travailleurs indépendants et des free-lances. Il y a souvent un manque de protection en cas de maladie et de chômage. La pandémie a rendu cela visible à la société et à la politique d'un seul coup. Afin de garantir que les indépendants ne soient plus dépendants d'un paquet d'aides à l'avenir, Syndicom demande donc des solutions politiques pour améliorer la protection de ces travailleurs. Lors de la prochaine session, Syndicom s'engagera déjà politiquement pour que les indépendants soient mieux protégés à l'avenir et que les mesures actuellement limitées à deux mois soient prolongées si nécessaire.

 

 

Au nom et pour le compte des organisations suivantes :

Illustrateurs Suisse, Photographes professionnels et concepteurs de films suisses SBF, Syndicat suisse des professionnels des médias SSM, Schweizerischer Werkbund SWB, Union Suisse des Photographes Professionnels USPP, vfg - Vereinigung fotografischer gestalterInnen et Syndicom - syndicat des médias et de la communication.

 

Pour de plus amples informations, veuillez nous contacter :

 

Syndicom - syndicat des médias et de la communication.

Michael Moser, 079 516 03 68

Stephanie Vonarburg, 079 733 40 53

 

Illustrateurs Suisse

Nadja Baltensweiler, 076 566 16 40

 

Photographes professionnels et concepteurs de films suisses SBF

Daniel Zihlmann, 044 200 52 00

 

Syndicat suisse des professionnels des médias SSM

Judith Stofer, 079 280 89 02

 

Werkbund SWB suisse

Ivan Raschle, 079 419 59 48

 

Union Suisse des Photographes Professionnels USPP

Luca Delachaux, 079 575 11 20

 

vfg - association des designers photographiques

Daniel Rihs, 079 257 71 19